caor@mines-paristech.fr
29
Nov

[Projet] : SINETIC

Projet SINETIC

Système Intégré Numérique pour les Transports Intelligents Coopératifs

 

Dates de réalisation : du 01/10/2014 au 30/06/2017

Type de réalisation : projet français de recherche collaborative (FUI18)

Partenaires : Oktal (porteur), Armines, Renault, Civitec, All4Tec, EURECOM, IFSTTAR, INRIA

 

 

Oktal_logoARMINES_logoRenault_logo

civitec_logoAll4tec_logoEurecom_logo

ifsttar_logoinria_logo

 

 

Synopsis : 

Les systèmes de transport intelligents coopératifs (C-ITS) permettent l’échange de données entre les véhicules de toutes catégories, l’infrastructure routière, les systèmes nomades et les centres de contrôles et autres infrastructures de fournisseurs de services afin de rendre la mobilité des personnes et des marchandises plus sure, plus efficace, plus confortable, et plus éco-responsable. La figure ci-dessous représente les ITS Coopératifs comme un système global.

Le projet SINETIC se propose de mettre en place un environnement de simulation complet pour la conception des systèmes de transports intelligents coopératifs avec deux niveaux de granularité :

  • – Le niveau système intégrant toutes les composantes du système (véhicules, infrastructure, centres de gestion, etc..) et ses réalités (terrain, trafic etc.).
  • – Le niveau sous-système ou composant modélise de façon fine les caractéristiques et les comportements des différents composants (véhicules, capteurs, systèmes de communication et de localisation etc.) sur des étendues géographiques limitées mais décrites avec détail.

Le rôle du CAOR : modélisation d’une tâche de conduite dans le cadre de l’utilisation d’un véhicule autonome par expérimentation en réalité virtuelle.

Les intervenants du CAOR : Philippe Fuchs, Olivier Hugues & Arthur Gaudron.

Pôles Labellisateurs : Systematic et Movéo

28
Juil

[Projet] : Magasin virtuel (INVIVO)

Magasin virtuel (INVIVO)

Nous avons développé une application RV pour l’étude du comportement de consommateurs dans un magasin virtuel, breveté pour l’entreprise INVIVO, spécialisée dans les études de marché. Le premier magasin virtuel fut exploité commercialement depuis 2000. Des tests ont permis de vérifier et de valider la cohérence de l’immersion et de l’interaction naturelles du consommateur dans ce magasin virtuel.

IN VIVO a pour activité les Etudes de Marché, et notamment, l’étude et la mesure du comportement du consommateur, et le conseil en entreprise relativement à ces études de marché. Elle utilise, entre autres, pour ses études, des magasins d’expérimentation commerciale. IN VIVO s’est intéressée à une nouvelle méthode permettant de compléter ses magasins d’expérimentation commerciale par un dispositif à fonction similaire, mais exploitant les potentialités des techniques de la réalité virtuelle.

Notre équipe RV&RA a participé à l’élaboration du magasin virtuel d’expérimentation commerciale pour la société IN VIVO. Ce magasin virtuel permet de tester l’impact de nouveaux produits, mis dans des présentoirs, auprès des consommateurs et ce, de façon similaire aux tests réalisés dans les magasins réels d’expérimentation de la société IN VIVO. Ces tests sont effectués de manière simple et naturelle et en temps réel.

23
Oct

[Projet] : AGATHE

Titre complet :

Dates de réalisation :

Type de réalisation : projet français de recherche collaborative (ANR)

Partenaires :

Synopsis :

Le rôle du CAOR :

Les intervenants du CAOR : Philippe Fuchs

Pour plus d’informations : 

Titre complet :

Dates de réalisation :

Type de réalisation : projet français de recherche collaborative (ANR)

Partenaires :

Synopsis :

Le rôle du CAOR :

Les intervenants du CAOR : Philippe Fuchs

Pour plus d’informations : 

23
Oct

[Projet] : TICTACT

Titre complet :  Système d’Information par Interface Tactile Interactive

Dates de réalisation : 2011 – 2014

Type de réalisation : projet français de recherche collaborative (ANR)

Partenaires : RATP, CEA, ARMINES, Université Paris 8, Goobie, Camineo, 

Synopsis : 

TICTact s’inscrit dans l’axe thématique 2 « Efficience des systèmes de transport et augmentation de leur qualité », notamment dans le cadre Productivité et service, pour une information du piéton. TICTact a pour objectif d’améliorer le déplacement de personnes en situation de mobilité par la conception d’un nouveau système d’information. L’information des voyageurs sera fournie tout au long du déplacement par l’intermédiaire d’une nouvelle interface multimodale exploitant notamment le sens du toucher pour transmettre des informations personnalisées, discrètes et non intrusives. Les informations transmises adresseront les thèmes de la sécurité et de l’optimisation du temps trajet (notamment la réactivité vis-à-vis d’un problème). Même si le domaine ciblé est celui du transport collectif en Ile-de-France, d’autres domaines industriels pourraient bénéficier des concepts de TICTact, du fait du caractère innovant des technologies développées dans le projet.

Le rôle du CAOR :

Les techniques de réalité virtuelle pourront permettre de tester plus aisément et dans des situations très variées les premiers prototypes d’interfaçage tactile. Il faudra que les incohérences sensori-motrices, inhérentes aux techniques de la réalité virtuelle, ne viennent pas fausser les évaluations qui se feront en 3 étapes, correspondant aux 3 niveaux de la méthode 3I² qui différencie le niveau sensori-moteur (pour le projet les stimuli tactiles et les commandes tactiles) du niveau cognitif (le processus cognitif d’interprétation des stimuli) et du niveau fonctionnel (l’orientation et le déplacement de l’utilisateur).

Les intervenants du CAOR : Philippe Fuchs, Olivier Hugues

23
Oct

[Projet] : LIMA

lima

Titre complet : Lumière Interactions Matériaux Aspect

Dates de réalisation : du Janvier 2012 à Janvier 2016

Type de réalisation : Projet ANR MATETPRO 2011

Partenaires : 

  • ARMINES, au travers de quatre laboratoires :
  • Le Centre de Robotique (CAOR, Mines-ParisTech)
  • Le Centre des Matériaux (CdM, Mines-ParisTech)
  • Le Centre de Morphologie Mathématique (CMM, Mines-ParisTech)
  • Le Centre des Matériaux des Mines d’Alès (C2MA, Mines d’Alès)
  • L’INSP, Institut des Nanosciences de Paris.
  • Naxagoras, PME spécialisée dans la fourniture et la formulation de composés nanométriques
  • ELDIM, PME spécialisée dans les appareillages optiques de précision.
  • SCALABLE GRAPHICS, PME « start up » innovante spécialisée dans les calculs scientifiques intensifs et la visualisation des résultats.
  • PSA Peugeot Citroën, constructeur automobile généraliste.

Synopsis : 

L’objectif scientifique du projet est de réaliser des images de synthèse de matériaux qui soient physiquement réalistes. Le projet s’axe sur une méthodologie à 4 étapes : 1) Mesures, 2) Mise en place de Modèles d’interaction lumière-matière, 3) Rendu en Réalité Virtuelle, 4) Validations Perceptives des images produites. Le projet se place donc dans le cadre du rendu Prédictif. Il vise donc la mise en correspondance de la composition d’échantillons virtuels et de l’apparence visuelle résultante. Les implications socio-économiques de ces recherches sont, notamment, la réduction des coûts de conception de nouveaux matériaux, la créativité lors de la conception, ainsi que la réduction des COV (Composés Organiques Volatils).

Le rôle du Centre de Robotique

Coordination du projet.  Mise en place du moteur de rendu, en partenariat avec la société Scalable Graphics spécialiste du calcul parallèle sur GPU, et son implémentation dans un système de de réalité virtuelle. Du point de vue recherche, le CAOR devra trouver les bonnes approximations dans les modèles de rendu afin d’aboutir a un rendu en temps réel ou au moins en temps interactif. Ces approximations seront pilotées par les validations perceptives. L’équipe du centre de robotique s’occupera également des validations perceptives : la chaîne de représentation visuelle en images de synthèse de matériaux physico réalistes doit être maîtrisée, aussi, la validation perceptive, avec l’homme dans la boucle, des images produites est le second rôle du Centre de Robotique, en collaboration avec le Centre des Matériaux ce Grande Diffusion.

Les intervenants du Centre de Robotique

Alexis Paljic (Coordination du Projet), Fernando da Graça, Victor Medina, Patrick Callet, Philippe Porral.

Pour plus d’informations : http://www.lima-project.org

 

23
Oct

[Projet] : SI2M

Titre complet : SIMulation IHM & Interaction

Dates de réalisation : du 01/10/2012 au 30/09/2015

Type de réalisation : projet français de recherche collaborative (FUI)

Partenaires : Oktal, Renault, TechViz SAS, Arts et Metiers ParisTech, Axtrid, Armines.

Synopsis :

Afin de répondre aux enjeux de la sécurité routière et aux différentes normes dans le domaine des transports notamment en ce qui concerne les émissions CO2, les constructeurs automobiles ont équipés (équiperont de plus en plus) les véhicules de systèmes intelligent d’aide à la conduite (ADAS). Déployer dans les véhicules automobiles des systèmes de régulation de la vitesse et des à-coups d’accélération devrait en effet contribuer à la réduction des problématiques sociétales liées à l’augmentation des embouteillages et la consommation de carburant.

Dès lors, l’enjeu de ce projet est d’optimiser la qualité, les coûts et délais des processus d’ingénierie liés aux systèmes ADAS, en mettant à la disposition des concepteurs et ergonomes automobiles un environnement de simulation de conduite permettant, dans des situations de conduite réalistes et contrôlées, de

  • Maquetter et valider des concepts d’interface et d’interaction avec tous types de système ADAS (existants comme futurs), et ce, de façon transversale et robuste.
  • Spécifier et valider des objectifs fonctionnels et des niveaux de performance pour les ensembles constitués des systèmes ADAS et de leurs interfaces avec le conducteur.

Le rôle du CAOR : 

Un verrou technologique sera traité dans le domaine de l’Immersion visuelle. Il s’agit d’exploiter le suivi du mouvement des yeux en temps réel pour améliorer l’immersion visuelle. Le suivi des yeux a été utilisé pour comprendre ce que regarde l’observateur (ce qui sera fait dans SI²M pour l’évaluation ergonomique), mais n’a jamais, ou très rarement, été utilisé pour améliorer l’immersion visuelle dans une application de réalité virtuelle, bien que maintenant le suivi d’un œil (ou de deux) est assez aisé et que les ordinateurs, avec la puissance des cartes graphiques, permettent des traitements complexes des images en temps réel. Comme nous l’avons déjà signalé, le conducteur doit observer l’environnement routier avec précision (bonne perception de la signalétique, des distances inter-véhicules, etc.) ainsi que la planche de bord du véhicule, puisque l’on évaluera des systèmes ADAS. Cela peut être bien effectué par le conducteur si l’immersion visuelle se fait avec tracking des yeux pour savoir en chaque instant si le conducteur regarde la route ou l’intérieur de son véhicule

Les intervenants du CAOR : Philippe Fuchs, Olivier Hugues, David Aurat.

Titre complet :

Dates de réalisation : du 01/10/2012 au 30/09/2015

Type de réalisation : projet français de recherche collaborative (FUI)

Partenaires :

Synopsis :

Le rôle du CAOR :

Les intervenants du CAOR : Philippe Fuchs

Pour plus d’informations :